magicien close up jean baptiste clementLe Mentalisme nécessite un ensemble de connaissances et de maîtrise en matière de PNL, de Psychologie cognitive, d’Hypnose, du Cumberlandisme, d’Analyse/Suggestion… et de ressources sensorielles et extra-sensorielles.

Par des intonations, des mots, des gestes, le mentaliste orientera la personne vers une pensée, un choix ou un acte.

Outre le milieu paranormal, le mentalisme a pour autre domaine de prédilection le potentiel humain et le développement personnel.

Si la plupart des Magiciens Mentalistes (ou plutôt devrait-on dire Magiciens Mentaux) se font appeler
« Mentalistes », ce n’est pas forcément une usurpation volontaire de leur part mais plutôt une confusion en leur faveur.
C’est ainsi que bien souvent le « grand public » créé un amalgame entre ces deux personnes.

Le mentalisme (codifié et né au 19ème siècle) est un courant de pensée, de développement personnel par la maîtrise et l’exploitation de ressources sensorielles et extra-sensorielles. C’est également l’art de changer et de transformer ses propres états et conditions mentales dans le but de les améliorer, à travers la psychologie cognitive, l’hyper-sensorialité et les « arts psychiques » (Clairvoyance, Hyper-intuitivité, Lecture de pensée…) Le mentaliste acquiert un ensemble de techniques et de connaissances lui permettant de se mettre dans un certain état de réceptivité lui apportant des flux de perception excessivement subtils, visant à comprendre le fonctionnement de l’esprit humain et de la conscience.

Ainsi, dans un contexte de démonstration et de divertissement, le mentaliste parvient à des effets de prédictions, divinations et télépathie, simplement en anticipant et en influant sur le raisonnement de son interlocuteur. Outre l’acquisition de connaissances et de techniques, le mentalisme est avant tout un travail sincère et véritable de développement personnel où aptitude et attitude sont indissociables.

Laisser une réponse